Je mangeais des épinards spongieux à la sauce épicée quand une idée vint violemment me percuter.
"Saperlipopette, m'écriais-je en préambule, ça fait longtemps que je n'ai rien fait de bien sérieux en course à pied !"
Un rapide calcul me permis de mesurer l'étendue du désastre : 4 mois s'étaient écoulés depuis la dernière vraie authentique réelle course.
Comme souvent dans ce genre de situation, je décidai alors de prendre le taureau en main et les choses par les cornes.

Un rapide surf sur des sites spécialisés m'appris qu'il y avait toujours autant de dingues qui courraient en France, de la manière la plus follement sérieuse qui soit. Y a toujours Pierre qui se vante de faire 10 bornes en 43 minutes, Charles88 qui recompte sa VMA, et SuPeR_RoXx_ qui s'est pété un genou ou une cheville. Ils sont là depuis 5 mois à parler toujours des mêmes choses, et ça tombe bien. 3 posts et 2 edit plus tard, j'ai retrouvé, grâce à eux, la course que j'avais remarqué il y a quelques mois.
Je m'inscris en ligne et j'attends le jour J...

Le temps a passé, ça fait maintenant 5 mois que j'ai toujours rien fait de sérieux, mais la course approche, elle est là qui renifle les derniers inscrits. La course, c'est le Semi-Marathon de Reims, et c'est dimanche 21 octobre 2007, là, juste à la fin de la semaine.

Je sais déjà que mon dossard sera le 6447. Je sais que le départ aura lieu à 10h05. Et maintenant, je sais également quels seront mes objectifs...

Objectifs : Semi-Marathon de Reims en 1h30

Les statistiques donnant un aspect sérieux à la progression du Koala nain en Nouvelle-Zélande, à l'audience de RTL9, ou à la course à pied, sachez donc aussi que :
ma foulée est, aux dernières mesures, de 124 cm ;
je ne suis arrivé que 522ème/1021 au Semi de Nancy 2007 ;
ma vitesse était alors de 12,11km/h en moyenne ;
les Koalas nains sont seulement 3% à manger de la soupe.

ratj

Cette course vient à point pour expérimenter la détermination spartiate qui sera mienne.
"C'est ici que nous les arrêterons. C'est ici que nous combattrons. C'est ici qu'ils mourront. (Sauf si j'ai un point de côté)"