Hop hop... me revoilà à petites foulées après une absence assez longue ici, le temps pour moi de récupérer de ma petite escapade en terre sauvage. Tout à commencé lors de ma première étape à Strasbourg, avec un bon semi comme je les aime. L'histoire est ici, mais comme j'ai eu la chance d'être photographié, je poste cette petite extension photographique.


semi_stras1

La scène se passe dans le fameux tram strasbourgeois très design, progressant silencieusement sur une voie herbeuse, tel le tigre traquant sa proie dans la savane (oui je me laisse un peu emporter). Remarquez comme je fais le finaud. La casquette estampillée d'une marque de bière n'y est sans doute pas pour rien (je me demande d'ailleurs ce qu'elle est devenue). Heureusement, il y a des concurrents un peu sérieux comme le type qui se cache au fond, là. Ça me fait toujours sourire de voir des coureurs hors de leur milieu avant une course, on sent bien qu'ils font pas partie de l'écosystème. C'est presque aussi étrange qu'un type en costard sur la ligne de départ.

semi_stras2

Là c'est la feinte de la fouine des neiges : pour tromper l'adversaire, j'ai changé de maillot. Celui-ci affiche un "courons plus vite que le cancer" mi-drôle mi-flippant. Enfin moi je suis capricorne, donc ça va. Soutien à JSC.

semi_stras3

Voilà une photo qui me fait assez rire, maintenant que je suis dans mon fauteuil, peinard. Non mais c'est vrai, on dirait que je m'énerve, points sur les hanches, contre mon ombre qui ose me doubler. Dur dur ce dernier kilomètre !