Séance 1 : 75min : 3 km à 15 km/h (soit 4'00" /km) + footing
Séance 2 : 90min 15 min puis abandon (cause : douleur trop intense)

J'avais même une compèt. de prévue le dimanche, mais j'ai tout laissé tomber. Je ne cours plus si j'ai mal avant de courir ou si j'ai mal en moins de 5 minutes. A moins de 2 mois du marathon, c'est presque comme si je n'avais pas commencé ma prépa. Je dois avouer que je suis un peu perdu :
- Si je m'entraine : je me fais mal, ça peut s'aggraver, et c'est déconseillé par les médecins.
- Si je ne m'entraine pas : je récupère doucement, mais je n'acquière pas de vitesse ou d'endurance pour le MdP.

L'autre jour, un pote (qui n'est pas coureur) me disait "bah, t'arrête tout, les 2 mois qui te restent avant le marathon sont pile poil le temps qu'il te faut pour guérir". C'est complètement fou, évidemment. Du moins, ça en a l'air. Courir le marathon sur des acquis, c'est jouable ? Est-ce que je dois faire un petit footing de temps en temps, ou bien il vaut mieux attendre encore un peu le bon moment pour reprendre un entrainement sérieux ? Je ne sais pas, je suis perdu.

Je ne comprends toujours pas comment mes jambes ont pu me permettre de courir plus vite que jamais la semaine dernière, et me lâcher complètement aujourd'hui. Je pensais bien devoir effectuer une longue pause après le marathon, mais je n'imaginais pas que je cèderai avant.