Cette semaine, je remplace la totalité de mes séances de running par des séances de piscine. Je me trimballe des courbatures étranges aux tibias depuis plusieurs jours, et je suspecte le surentrainement ou les mauvais appuis sur la piste. Quoiqu'il en soit, je relâche donc la pression sur les articulations en optant pour la natation. Et puis ça me permettra d'être à peu près frais pour la course de samedi soir (un 18km nature en nocturne...). Et puisque l'on parle de douleurs tendineuses, ligamentaires, voire - que le dieu du running me pardonne - de périostite, je ne peux m'empêcher de songer au Flexilium qui a toujours eu un effet étrange sur moi.

Il s'agit d'une crème, certains diraient un "baume", qui, appliqué sur la zone douloureuse, et censé résorber cette dernière. Ça ne fonctionne pas pour les muscles, c'est normalement destiné aux articulations et aux tendons. En réalité, il s'agit d'un gel ultra concentré de silice (comme dans nos os) qui doit favoriser la guérison. Chez moi, ça ne guérit rien du tout. MAIS, je sens la douleur se déplacer en quelques minutes (par exemple ça descend un peu), et j'obtiens ainsi la preuve que le problème n'est pas musculaire, c'est déjà ça.

bombeafroid
Des millénaires d'évolutions. L'humain invente le foot. Et il se soigne avec de l'air froid.

Bon, qu'est-ce que le Flexilium vaut vraiment, j'en sais rien, de toute façon ce truc n'a jamais été testé sur d'autres animaux que les humains. Pour ceux qui vont débarquer ici via un mot clé dans Google Yahoo à la recherche du remède miracle, je préconise de suivre le sujet sur ce forum-fleuve qui traite de la périostite depuis 2005 jusqu'à nos jours. Le titre du sujet est, je cite, "miracle et guérison...la périostite disparait !". Si après ça vous êtes toujours aussi mal en point, il ne vous restera plus qu'à faire un pèlerinage à Lourdes... en chaise roulante.